Qu’est-ce que la COP21 ?

COP signifie Conférence des Parties, une réunion annuelle de toutes les nations qui composent le cadre des Nations Unies sur les changements climatiques avec 195 nations au total.

La première COP était à Berlin en 1995. Le but de ces réunions est d’évaluer constamment les progrès des nations à faire face aux changements climatiques et, tout aussi souvent, de négocier des accords et de fixer des objectifs pour réduire les émissions de gaz à effet de serre qui sont les principaux moteurs du changement climatique.

Les réunions mémorables précédentes comprennent la COP3 à Kyoto, au Japon, qui a provoqué le Protocole de Kyoto ; la COP11, qui a généré le Plan d’Action de Montréal ; et la COP15 à Copenhague, au Danemark, qui a été largement considérée comme un échec parce qu’un accord contraignant n’a pas été atteint.

La COP21 vise à parvenir à un accord juridiquement contraignant et universel sur le changement climatique, dans le but de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2 °C. La COP est organisée par la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui est un accord environnemental international sur le changement climatique. La CCNUCC a tenu sa 21e COP à Paris le 30 novembre le 11 décembre 2015. Cette conférence sur le climat est plus communément connue sous le nom COP21.

La conférence a attiré près de 50.000 participants venant du monde entier, dont 25.000 délégués officiels du gouvernement, des organisations intergouvernementales, des organismes des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et la société civile.

Changement du Climat

Pourquoi est-ce que la COP21 est si importante ?

Les enjeux sont élevés : l’objectif était d’atteindre, pour la première fois, un accord universel juridiquement contraignant qui permettra à tous de combattre efficacement le changement climatique et stimuler la transition vers des sociétés à faible émission carbone et des économies sur l’énergie.

Pour y parvenir, l’accord a dû se concentrer également sur les efforts visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de limiter le réchauffement climatique à moins de 2 °C, ainsi que la capacité des sociétés à l’adaptation aux changements climatiques existants. Ces efforts doivent prendre en compte les besoins et les capacités de chaque pays. L’accord entrera en vigueur en 2020 et devra être durable pour permettre un changement à long terme.

La COP21 est considérée par de nombreux spécialistes comme un dernier espoir pour l’humanité. En effet, aucun engin, machine ou technologie créés par l’homme ne peut réparer les dégâts causés au fil des siècles. La nature ne pourra guérir que d’elle-même et cela n’est possible que si les hommes font un réel effort de leur côté.


Comments are closed